PRENDRE CONSCIENCE

Le temps du confinement qui s'est imposé à nos vies nous a t-il permis de nous poser les bonnes questions pour l'après ?

C'est l'objet du sondage en ligne que nous avons mené dès le 25 Mars.

Découvrez les résultats de notre sondage impliquant et communautaire.

UNE TRANSFORMATION DURABLE

La quasi-totalité des répondants (81%) a conscience qu'il y aura un Avant et un Après cette crise. 

 

Une transformation pérenne est attendue dans notre rapport au monde, à soi et autres. Un changement structurel, holistique qui impactera notre façon de consommer, de communiquer, et nous invitera à envisager différemment nos priorités dans la vie. 

Quelle(s) initiative(s) ou innovation(s) t'ont le plus marquÉ.e ?

EN DETAIL : La solidarité populaire, entraide entre voisins, organisation de circuits courts, ventes locales, création de fermes / jardins collaboratifs dans les villes, applaudissements des soignants, soutien, préparation de repas, confection de masques, mobilisation pour les autres…

EN DETAIL : Les dons des entreprises, les aides, mobilisation / rassemblement des grandes entreprises à travers la transformation de leurs lignes de production (masque Décathlon, gel LVHM, hôtels Accor, reversement aux sociétaires Maïf…).

EN DETAIL : Les initiatives culturelles gratuites (concerts, musées, expos, films, yoga…), les cours en ligne, le sport à distance, les LIVE de conférences, la créativité improvisée, la création musicale collective, les chefs qui partagent leurs recettes, le boost du e-commerce…

89% des rÉpondants ont envie de changer d'actions et de comportements aprÉs cette crise.

Désemparés et obligés de repenser son rapport aux autres.

Près de 50% se sentent à la fois impuissants face à une situation qu'ils ne maîtrisent pas et déstabilisés par les conséquences de la distanciation sociale.

OBTENIR DES SOLUTIONS CONCRETES

DANS NOS BESOINS « premiers »

Une crise sans précédent pour sa dimension anxiogène. Le besoin d'être rassuré sur le fait que nos besoins fondamentaux pourront être assouvis.

ET APRÉS, MON TRAVAIL

ET APRÉS, MON ALIMENTATION

ET APRÉS, MES ACHATS QUOTIDIENS

QU’est-ce qui t’a le plus interpellÉ DURANT CETTE CRISE ?

EN DETAIL : Les failles de la gestion gouvernementale, l'impuissance politique, le manque de moyens de l'Etat, le manque de réactivité et d'anticipation des gouvernements, les erreurs de communication, défiance à l'égard du politique, changement dans les discours…

EN DETAIL : Les élans de solidarité, le soutien, la solidarité des gens au personnel soignant (applaudissements), la créativité des actions de solidarités, initiatives de dons, gestes de bienveillance…

EN DETAIL : Non respect par certains des règles de confinement, égoïsme des gens, négligence des gens, déni de certains de voir la situation en face, difficulté à se soumettre à une discipline collective, manque de civisme, d’auto-discipline…

MAIS ALORS,

QU’EST-CE QUI VA

CONCRÈTEMENT CHANGER ?

MON RAPPORT AU TEMPS

La distanciation sociale est avant tout une distanciation physique mais pas émotionnelle ou relationnelle. 

 

C'est en effet une occasion pour beaucoup de mieux consacrer du temps aux autres, de récréer ces cocons affectifs avec des amis perdus de vues, de renouer des liens avec des membres de sa famille. 

MES MANIÈRES D'AGIR

On se sent plus impacté dans nos pratiques sportives que dans nos façons de se déplacer. 

 

Ce qui laisse penser que les gens arrivent plus facilement à penser des voies alternatives à leurs habitudes de transport que pour le sport (on pense aux sports d'équipe par exemple).

MON INTÉRIEUR, MON INTÉRIORITÉ

Un confinement qui aura eu pour bénéfice de se retrouver avec soi-même.

 

L’épanouissement personnel à travers des activités souvent plus manuelles et régulières est plébiscité comme un échappatoire de la trépidante vie d’Avant.

UN TRAITEMENT MÉDIATIQUE FORTEMENT critiQUÉ

#1 Une disparité du traitement de l'info dans les médias renforcé par la prolifération de fake news.

 

#2 L’omniprésence du Covid-19 dans les médias créant une atmosphère anxiogène à travers notamment le décompte de morts quotidien.

 

#3 La contradiction des sources liée aux travaux des scientifiques qui nourrit la confusion plutôt que d’entrevoir des solutions.

UNE RÉelle prise de conscience

 

RECHERCHE DE PLUS DE SENS, 

Agir en accord avec ses valeurs : en accordant travail et vie personnelle.

 

DANS SA CONSOMMATION, 

La frugalité comme principe de vie : vivre avec moins / mieux.

 

DANS SA RELATION AVEC SES PROCHES / LES AUTRES, 

Mieux s’investir : en partageant plus de temps / de moments.

 

ÊTRE MAITRE DE SES CHOIX ET ACTIONS,  

Relativiser : en réalisant la valeur de nos libertés / la fragilité du Monde.

 

DÉCÉLÉRER DANS SA VIE QUOTIDIENNE, 

Penser à soi : en prenant le temps et en court-circuitant la routine.

 

CULTIVER L’ESSENTIEL

Simplicité : en s’adaptant à l’imprévu et en se montrant plus solidaire.

IL EST TEMPS DE PASSER À L'ACTION

Nous sommes collectivement la solution et il est temps de se retrousser les manches. Des actions concrètes existent déjà et nous nous engageons à les propager.

RÉAGISSEZ AU SONDAGE

MéTHODOLOGIE

Échantillon de 650 répondants, entre 25 et 49 ans

par questionnaire auto-administré en ligne sur la plateforme TypeForm.

 

Sondage du 25 Mars 2020 au 30 Avril 2020

Durée moyenne de réponse : 14min

A EMPORTER

Les résultats du sondage au format PDF, à relire, partager, envoyer (mais pas forcément imprimer).